Site Officiel de la Municipalité de Montdidier (Somme - Hauts-de-France)

Les jardins de trottoirs

Végétalisons nos murs et nos trottoirs ! Une solution pour moins d’entretien et plus d’embellissement.


Il s’agit d’une forme de mise en valeur de l’espace public que la Municipalité souhaite voir se développer, en proposant aux habitants de végétaliser certains espaces du domaine public (notamment les murs, grillages ou palissades mitoyens du domaine public) :

Plus de nature en ville

Les plantes accueillent des insectes, des oiseaux et autres animaux. Végétaliser, c’est favoriser la biodiversité.

Stop aux pesticides et moins d’entretien

Le but est d’accueillir des plantes désirées plutôt que subies, l’usage des pesticides sur la rue étant proscrit. En concevant bien sa bande végétalisée, l’entretien devient quasi inexistant, il suffit de surveiller la croissance...

Limiter l’imperméabilisation des sols

L’imperméabilité des trottoirs accélère le ruissellement de l’eau vers les réseaux d’eaux pluviales, générant des inondations en aval. L’installation de plantes absorbant l’eau limite ce phénomène.

Améliorer la qualité de l’air et rafraîchir la ville

Les murs et bandes végétalisés ont un effet dépolluant en fixant poussières et particules. Face au réchauffement climatique, ils contribuent à augmenter le taux d’humidité de l’air et à rafraîchir la ville.

Questions/ Réponses

Les végétaux amènent de l’humidité ?

Au contraire, l’eau sera absorbée par les végétaux installés, ils contribuent ainsi à assainir la maison.

Les plantes abîment les murs ?

Il faut bien choisir les végétaux. Certaines plantes grimpantes ont besoin de support et de ce fait, ne touchent pas les murs. Au contraire, elles vont le protéger contre tags, intempéries, humidité, etc.

Les petites bêtes sont attirées ?

Mais elles attireront aussi leurs prédateurs. C’est contribuer au retour de la nature en ville, en créant des micro-habitats.

La méthode

Le principe

Créer une bande végétalisée d’environ 15cm sur le trottoir, en limite de propriété.

La démarche

Définissez votre espace et demandez l’autorisation à la commune.

La commune vous accompagne

Elle propose de prendre en charge la découpe du trottoir, le décaissement, et l’apport de terre végétale. Elle peut vous apporter des conseils pour le choix des végétaux.

Quelques règles à respecter :

  • Respecter le cahier des charges
  • Maintenir un espace libre sur trottoir d’au moins 1,40 m
  • Ne pas utiliser de désherbant et produit chimique
  • Ne pas faire d’apport d’amendement ou d’engrais
  • Ne pas mettre de plantes épineuses
  • Arroser les plantations
  • Tailler les végétaux
  • Ramasser les feuilles mortes et les déchets verts issus des plantations
  • Conduire le développement des plantes grimpantes