Site Officiel de la Municipalité de Montdidier (Somme - Hauts-de-France)

Gazpar : tout savoir sur le nouveau compteur de GrDF


Après Linky par Enedis, c’est au tour de GrDF, le gestionnaire du réseau de gaz en France, de se lancer dans la technologie Smart Grids avec Gazpar, son compteur intelligent communiquant. L’objectif est d’installer 11 millions de compteurs d’ici 2025 sur l’ensemble du territoire.
De quoi s’agit-il concrètement ?

L’objectif de Gazpar

L’utilité de Gazpar

Gazpar : tout savoir sur le nouveau compteur de GrDFGazPar, comme Linky est le fruit de la Maîtrise de la Demande en Energie (MDE). Le test et le déploiement de Gazpar sont supervisés par la Commission de régulation de l’énergie (CRE). L’étude de la CRE montre que 1,5 % d’économie d’énergie sont attendues sur l’ensemble de la France grâce aux compteurs communicants Gazpar. Un avantage certain pour les consommateurs, quand on sait que le prix du gaz naturel a bondi de 70% en 9 ans (2005-2014).

L’idée est d’amener les consommateurs à adopter un comportement plus responsable vis-à-vis de leurs dépenses énergétiques.

Gazpar participe activement à la transition énergétique pour la croissance verte des réseaux de distribution d’énergie en France (et en Europe), dont le but est également de faciliter l’insertion des énergies renouvelables dans les foyers via la technologie Smart Grid.

Plus le réseau est jugé « intelligent » (ici, le terme se rapproche plus de « connecté), plus le distributeur pourra facilement gérer l’apport des nouvelles sources de gaz vert, comme le biométhane. L’objectif final est donc la lutte contre le réchauffement climatique, dont les compteurs communicants font partie des initiatives, mises en place sur le terrain.

Le fonctionnement Gazpar

Le compteur communicant Gazpar va enregistrer les consommations des foyers toutes les matinées. Il donne par la suite les données à un concentrateur (ou collecteur d’index gaz), situé sur le toit d’un immeuble. La transmission est réalisée deux fois dans la journée en moins d’une seconde grâce à une fréquence radio semblable à la bande FM (169 MHz), contrairement à Linky, qui utilise la technologie CPL en passant par les câbles électriques de la maison (réseau basse tension).

Chaque concentrateur va collecter les données des compteurs environnants et les donne par le réseau GPRS aux Systèmes d’Information de GrDF durant environ 15 minutes par jour :


Source : www.grdf.fr

Les nouveautés avec Gazpar

Gazpar, tout comme son cousin de la branche électrique Linky, fait partie de la catégorie des compteurs communicants, aussi appelés compteurs évolués ou « compteurs intelligents », de l’anglais « smart meter ». Sa fonction est la même qu’un compteur ordinaire, à savoir enregistrer la consommation d’énergie, mais ces nouveaux dispositifs sont en plus capables de communiquer avec les systèmes d’information des gestionnaires de réseaux pour permettre, notamment, la remontée des données enregistrées par le compteur.

Les nouveautés pour le consommateur

Afin de pouvoir procéder à la mise en place de Gazpar dans les foyers, les compteurs actuels vont devoir être changés. Ce remplacement n’aura aucun impact sur le contrat auquel vous avez souscrit ou le prix de la fourniture de gaz naturel. Il n’est pas facturé au consommateur. Une fois le compteur installé, rien ne change de façon drastique pour le consommateur dans la vie de tous les jours. La consommation de gaz est mesurée par le compteur en m3 (mètre cube).

La nouveauté principale pour le consommateur est que la consommation sera facturée sur base non plus d’une estimation mais d’un relevé mensuel en temps réel.

De nouveaux moyens de suivi, d’analyse et de maîtrise de la consommation sont mis à la disposition des consommateurs par le gestionnaire de réseau. Notamment un site internet sécurisé pour leur permettre de suivre leur consommation quotidienne d’énergie.

L’installation du compteur

Une installation gratuite

Gazpar : tout savoir sur le nouveau compteur de GrDF. Le changement n’est pas facturé. Elle est prise en charge par GrDF. Le consommateur est prévenu par courrier par le gestionnaire environ 30 jours avant le passage du sous-traitant chargé d’installer Gazpar. L’intervention dure en moyenne une demi-heure. Gazpar se présente comme un compteur normal, de taille similaire au compteur actuel et utilisant les mêmes branchements. Sa localisation n’est pas modifiée. Il n’est pas possible de refuser Gazpar car c’est GrDF qui en a la pleine propriété, pas le consommateur.

Pour GrDF, l’investissement représente 1 milliard d’euros. L’impact pour le client est donc estimé à 1,3% sur 20 ans. La facture reviendra dans les faits à 2 ou 3 euros par client par an.

À noter : GrDF conseille au consommateur de couper les appareils alimentés en gaz (notamment la chaudière individuelle) pour faciliter le travail du technicien. Sur le réseau géré par GrDF, 90% des compteurs sont changés. Pour les 10% de compteurs les plus récents, seul un module communicant est ajouté au compteur existant.

La remise en marche du gaz

Une fois Gazpar installé, il est nécessaire de procéder à la remise en marche du gaz. Deux cas de figure se présentent alors :

- Le client est présent au moment de la pose de Gazpar, le technicien effectue alors directement la mise en service du gaz de l’installation.
- Le client n’est pas présent au moment de la pose de Gazpar, il peut alors effectuer lui-même la remise en service du gaz grâce au mode d’emploi laissé par le technicien, ou contacter le gestionnaire de réseau afin de demander l’envoi à domicile d’un autre technicien.


Source : https://www.fournisseur-energie.com/grdf-distributeur/gazpar/

Contact

Tél : 09 70 73 65 98
Du lundi au vendredi de 8h à 21h
et le samedi de 8h à 20h hors jours fériés
Site internet : Rubrique « Contactez-nous » www.grdf.fr
Courrier : GRDF
Compteurs communicants gaz
TSA 85 101
27 091 EVREUX CEDEX